Lymphome à cellules du manteau : étude de phase 2 - évaluation d’un premier traitement associant ibrutinib, vénétoclax et anticorps monoclonal anti-CD20

Objectifs de l'essai

Cette étude concerne des patients adultes qui sont atteints d’un lymphome à cellules du manteau contre lequel ils n’ont encore reçu aucun traitement.

L’étude vise à évaluer l’efficacité et la sécurité d’un traitement associant l’ibrutinib, le vénétoclax et un anticorps monoclonal anti-CD20 en comparaison avec un traitement par ibrutinib et anticorps monoclonal anti-CD20.

Les traitements évalués

L’ibrutinib (Imbruvica®) est un médicament de thérapie ciblée. Il bloque une protéine (la tyrosine kinase de Bruton ou BTK) qui favorise la croissance et la prolifération des cellules cancéreuses. Ce faisant, il participe à l’élimination de ces cellules. L’ibrutinib dispose déjà d’une autorisation de mise sur le marché pour le traitement du lymphome à cellules du manteau en rechute ou réfractaire chez l’adulte, ainsi que pour d’autres hémopathies malignes, dont la leucémie lymphoïde chronique.

Le vénétoclax (Venclyxto®) est un médicament qui inhibe une protéine, appelée BCL-2, qui est surexprimée par les cellules cancéreuses et qui empêche celles-ci de mourir. En se liant à la BCL-2, vénétoclax entraîne la mort des cellules cancéreuses et ralentit la progression de la maladie. Le vénétoclax dispose d’une autorisation de mise sur le marché pour le traitement de la leucémie lymphoïde chronique.

Les anticorps monoclonaux anti-CD20, comme le rituximab (MabThera®), agissent sur l’antigène CD20 présent à la surface des lymphocytes B, en particulier ceux qui sont responsables des lymphomes. Ils font partie du traitement standard de différents types de lymphome et disposent d’une autorisation de mise sur le marché.

L’ibrutinib et le vénétoclax sont pris par voie orale. Les anticorps monoclonaux sont administrés par voie intraveineuse ou sous-cutanée.

Le déroulement de l’essai

Dans cette étude, les patients sont répartis par tirage au sort entre deux groupes :

  • Dans le 1er groupe, les patients reçoivent un traitement associant l’ibrutinib et un anticorps monoclonal anti-CD20 ;
  • Dans le 2e groupe, les patients reçoivent un traitement associant l’ibrutinib, le vénétoclax et un anticorps monoclonal anti-CD20.

Le traitement par ibrutinib et vénétoclax est prévu pour une durée maximale de 2 ans. Le traitement par l’anticorps monoclonal est prévu pour durer 3 ans et demi.

Il est prévu un suivi de 5 ans et demi.

L’étude est réalisée en ouvert ; les participants et les médecins savent quel traitement est administré.

Les conditions pour participer

Seules certaines personnes sont susceptibles de suivre cet essai clinique. L’équipe en charge de l’essai clinique est à même de voir si vous pouvez suivre l’essai.

Votre participation est possible si :

  • Vous êtes âgé de 18 ans à 79 ans.
  • Vous êtes atteint d’un lymphome à cellules du manteau contre lequel vous n’avez encore reçu aucun traitement.
  • Votre lymphome est de stade 2 à 4.
  • Si vous êtes une femme en âge d’avoir des enfants, vous n’êtes pas enceinte et vous acceptez de ne pas allaiter pendant la durée de l’étude et jusqu’à 18 mois après l’arrêt du traitement évalué.
  • Vous acceptez d’utiliser une contraception efficace pendant la durée de l’étude et jusqu’à 18 mois après l’arrêt du traitement évalué.

En plus de ces critères, votre médecin doit prendre en compte d’autres critères que lui seul peut valider.

Votre participation n'est pas possible si :

  • Vous êtes atteint d’une maladie cardiovasculaire sérieuse.
  • Vous avez eu une intervention chirurgicale importante au cours des 4 dernières semaines.
  • Votre lymphome touche votre système nerveux central.
  • Vous avez fait un accident vasculaire cérébral ou une hémorragie intracrânienne au cours des 6 derniers mois.
  • Vous avez besoin de recevoir un traitement anticoagulant.
  • Vous présentez un trouble de la coagulation.
  • Vous avez besoin de recevoir un traitement qui inhibe fortement le cytochrome CYP3A.
  • Vous avez reçu un vaccin vivant ou atténué au cours des 4 dernières semaines.
  • Vous êtes infecté par le VIH.
  • Vous êtes atteint d’une hépatite B ou C chronique nécessitant un traitement.
  • Vous êtes atteint d’une infection active et/ou non contrôlée.
  • Vous avez des antécédents de réaction allergique sévère à un traitement par anticorps monoclonal ou vous avez présenté des effets indésirables sérieux à un traitement par inhibiteur de BCL-2.
  • Vous avez été atteint d’un autre cancer.
  • Vous avez déjà pris un traitement anticancéreux.
  • Si vous êtes une femme, vous êtes enceinte ou projetez de le devenir, vous allaitez.

En plus de ces critères, votre médecin doit prendre en compte d’autres critères que lui seul peut valider.

Les centres investigateurs en France

CHU d'Angers
CH de Annecy / Genevois
Centre Hospitalier d'Avignon
Centre Hospitalier de la Côte Basque
CHU de Besançon - Hôpital Jean Minjoz
CHU Bordeaux - Hôpital Haut Lévêque
CHU Brest - Hôpital Morvan
CHU de Caen - Institut d'Hématologie de Basse-Normandie
CHU de Clermont-Ferrand - CHU Estaing
Hôpital Henri Mondor
CHU de Dijon - Hôpital le Bocage
CHU Grenoble Alpes
Centre Hospitalier Départemental Vendée
CHRU Lille
CHU de Limoges - Hôpital Dupuytren
Centre Hospitalier Lyon-Sud, Pierre-Bénite
Centre Léon Bérard
Institut Paoli-Calmettes
CHU de Montpellier - Hôpital Saint Eloi
CHU de Nancy - Hôpital de Brabois
CHU de Nantes - Hôpital Hôtel Dieu
Hôpital Necker
CHU de Poitiers - Hôpital de la Milétrie
Centre Hospitalier de Cornouaille
CHU Robert Debré
CHU de Rennes - Hôpital Pontchaillou
Centre Henri Becquerel
Institut de cancérologie de la Loire
Institut Curie - Hôpital René Huguenin
Institut de cancérologie
IUCT - Oncopôle
CHU Bretonneau
Centre Hospitalier Bretagne Atlantique - Hôpital Chubert
Institut Gustave Roussy

Promoteur :

LYSARC

Infos supplémentaires

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04802590
Date de révision du contenu: 2021-03-31 13:48:11
Si vous pensez pouvoir participer à cet essai clinique et voudriez avoir plus d’information, merci de compléter notre formulaire de contact. Vous pouvez également imprimer cette fiche et la montrer à votre équipe médicale qui vous conseillera sur l’opportunité de participer.
Avec le soutien institutionnel de :