Lymphome chez l’enfant et l’adolescent : phase 1/2 - évaluation par nivolumab et chimiothérapie métronomique

Objectifs de l'essai

Cette étude concerne des enfants et des adolescents qui sont atteints d’un lymphome considéré comme étant en rechute ou réfractaire après un ou plusieurs traitements, ou contre lequel il n’existe pas de traitement standard efficace.

L’étude vise à évaluer l’efficacité et la tolérance d’une chimiothérapie métronomique avec ou sans nivolumab, et à déterminer quel est le traitement le plus faisable et le plus sûr.

Les traitements évalués

La chimiothérapie métronomique consiste à donner de manière très régulière de faibles doses de chimiothérapie. Ce type de chimiothérapie permet d’inhiber la croissance tumorale et de réduire les toxicités. Dans cette étude, les médicaments de chimiothérapie utilisés sont le cyclophosphamide, la vinblastine et la capecitabine.

Le nivolumab (Opdivo®) est un médicament d’immunothérapie. Il se lie à une protéine appelée PD-1. Cette protéine a la capacité d’inhiber l’activité de cellules du système immunitaire (les lymphocytes T) contre les cellules tumorales. En bloquant PD-1, le nivolumab restaure l’activité des lymphocytes T. Il permet au système immunitaire d’être davantage actif contre les cellules tumorales.

Le nivolumab et la vinblastine sont administrés par voie intraveineuse. Le cyclophosphamide et la capecitabine sont administrés par voie orale.

Le déroulement de l’essai

L’étude se déroulera en 2 étapes.

Lors de la 1re étape, les patients seront répartis de façon aléatoire entre 3 groupes :

  • Les patients du 1er groupe reçoivent du nivolumab toutes les 2 semaines, associé à de la vinblastine une fois par semaine et du cyclophosphamide quatre jours par semaine. Le traitement est répété toutes les 4 semaines en l’absence de progression ou d’intolérance au traitement.
  • Les patients du 2e groupe reçoivent du nivolumab toutes les 2 semaines, associé à de la capecitabine tous les jours. Le traitement est répété toutes les 4 semaines en l’absence de progression ou d’intolérance au traitement.
  • Les patients du 3e groupe reçoivent du nivolumab toutes les 2 semaines, associé au cyclophosphamide pendant 4 jours toutes les 2 semaines, à de la capecitabine pendant 4 jours toutes les 2 semaines, et à de la vinblastine une fois par semaine. Le traitement est répété toutes les 4 semaines en l’absence de progression ou d’intolérance au traitement.

Lors de la 2e étape, les patients sont répartis de façon aléatoire en 2 groupes :

  • Les patients du 1er groupe reçoivent la chimiothérapie métronomique la mieux adaptée déterminée lors de la 1re étape. Le traitement est répété toutes les 4 semaines, en l’absence de progression ou d’intolérance au traitement.
  • Les patients du 2e groupe reçoivent la chimiothérapie métronomique sélectionnée lors de la 1re étape associée à du nivolumab pendant 2 semaines. Le traitement est répété toutes les 4 semaines en l’absence de progression ou d’intolérance au traitement.

Les patients sont suivis pendant deux ans au maximum après leur entrée dans l’étude. 

L’étude est réalisée en ouvert ; les participants et les médecins savent quel traitement est administré.

Les conditions pour participer

Seules certaines personnes sont susceptibles de suivre cet essai clinique. L’équipe en charge de l’essai clinique est à même de voir si vous pouvez suivre l’essai.

Votre participation est possible si :

  • Vous avez entre 4 ans et 18 ans.
  • Vous êtes atteint d’un lymphome considéré en rechute ou réfractaire aux traitements standards ou contre lequel il n’existe pas de traitement standard.
  • Si vous êtes en âge d’avoir des enfants, vous acceptez de suivre une contraception efficace pendant la durée de l’étude et jusqu’à 6 mois après la fin du traitement de l’étude.
  • Si vous êtes une jeune femme en âge d’avoir des enfants, vous ne devez pas être enceinte.

En plus de ces critères, votre médecin doit prendre en compte d’autres critères que lui seul peut valider.

Votre participation n'est pas possible si :

  • Votre lymphome touche votre système nerveux central.
  • Vous avez eu une allogreffe (avec donneur) de cellules souches hématopoïétiques au cours des 3 derniers mois.
  • Vous avez eu une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques au cours des 8 dernières semaines.
  • Vous avez eu une intervention chirurgicale et/ou une radiothérapie au cours des 21 derniers jours.
  • Vous avez reçu un traitement par médicaments contre votre lymphome au cours des 21 derniers jours.
  • Vous avez déjà reçu un traitement avec un médicament anti-PD1 ou anti-PDL1 et il n’a pas montré d’efficacité contre votre lymphome.
  • Vous présentez des troubles cardiaques significatifs et non contrôlés.Vous êtes atteint d’une maladie auto-immune nécessitant un traitement immunosuppresseur.
  • Vous êtes infecté par le VIH, le VHB et/ou le VHC.
  • Vous avez une infection sévère nécessitant un traitement antibiotique par voie parentérale.
  • Vous êtes atteint d’une tuberculose active.Vous êtes une femme enceinte ou en cours d’allaitement.

En plus de ces critères, votre médecin doit prendre en compte d’autres critères que lui seul peut valider.

Les centres investigateurs en France

Centre Oscar Lambret - Lille
Centre Léon Bérard
Assistance Publique Hôpitaux de Marseille - Hôpital la Timone
CHU de Nancy - Hôpital de Brabois
CHU de Nantes - Hôpital Femme-Enfant-Adolescent
Paris - Institut Curie
CHU de Strasbourg - Hôpital Hautepierre
CHU de Toulouse – Hôpital des enfants

Promoteur :

Centre Oscar Lambret

Infos supplémentaires

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03585465
Date de révision du contenu: 2020-09-01 22:22:27
Si vous pensez pouvoir participer à cet essai clinique et voudriez avoir plus d’information, merci de compléter notre formulaire de contact. Vous pouvez également imprimer cette fiche et la montrer à votre équipe médicale qui vous conseillera sur l’opportunité de participer.
Avec le soutien institutionnel de :