Essai de phase II CheckMate 647 – Bristol-Myers Squibb

Objectifs de l'essai

Cette étude vise à déterminer si un traitement par un médicament d’immunothérapie, le nivolumab, est efficace et bien toléré chez des patients atteints d’un lymphome du système nerveux central ou des testicules qui a rechuté ou qui est résistant après un ou plusieurs traitements préalables.

Les traitements évalués

Le nivolumab (Opdivo®) est un médicament d’immunothérapie. Il bloque une protéine, appelée PD-1, qui est présente à la surface des lymphocytes (des cellules du système immunitaire). Cette protéine empêche le système immunitaire d’agir contre les cellules cancéreuses. En la bloquant, le nivolumab est susceptible de permettre au système immunitaire d’agir efficacement contre les cellules cancéreuses. Ce médicament a déjà fait la preuve de son efficacité pour le traitement de différents cancers.

Le nivolumab est administré par voie intraveineuse au cours de perfusions.

Le déroulement de l’essai

Dans cette étude, tous les participants reçoivent le même traitement.

Le détail des modalités de participation n’est pas disponible.

L’étude est réalisée en ouvert ; les participants et les médecins savent quel traitement est administré.

Les conditions pour participer

Seules certaines personnes sont susceptibles de suivre cet essai clinique. L’équipe en charge de l’essai clinique est à même de voir si vous pouvez suivre l’essai.

Votre participation est possible si :

  • Vous êtes âgé d’au moins 18 ans.
  • Vous avez un lymphome du système nerveux central ou des testicules.
  • Votre lymphome est en rechute ou est réfractaire après un ou plusieurs traitements préalables.

En plus de ces critères, votre médecin doit prendre en compte d’autres critères que lui seul peut valider.

Votre participation n'est pas possible si :

  • Votre lymphome touche vos yeux mais pas votre cerveau.
  • Votre lymphome s’est étendu à d’autres régions de votre organisme que le système nerveux central.
  • Vous ne pouvez pas passer d’IRM.
  • Vous avez une maladie auto-immune, un diabète de type 1, une hypothyroïdie nécessitant un traitement hormonal, une infection active, un trouble psychiatrique.
  • Vous avez eu au cours des 3 dernières années un autre cancer, excepté s’il s’agit d’un carcinome basocellulaire, d’un carcinome squameux, d’un cancer superficiel de la vessie, ou d’un carcinome in situ de la prostate, du col utérin ou du sein qui est en rémission.
  • Vous avez déjà reçu un traitement par immunothérapie.
  • Vous avez reçu un traitement par dexaméthasone au cours des 2 dernières semaines.

En plus de ces critères, votre médecin doit prendre en compte d’autres critères que lui seul peut valider.

Les centres investigateurs en France

Institut Bergonié
CHU de Caen
CHU de Caen - Institut d'Hématologie de Basse-Normandie
CHU de Grenoble - Hôpital Albert Michallon La Tronche
CHRU de Lille - Hôpital Claude Huriez
Centre Hospitalier Lyon-Sud, Pierre-Bénite
CHU de Nancy - Hôpital de Brabois
Paris - Hôpital de la Pitié-Salpétrière
CHU de Rennes - Hôpital Pontchaillou
Hôpital René Huguenin
CHU Bretonneau

Infos supplémentaires

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT02857426
Date de révision du contenu: 2018-11-18 18:34:57
Si vous pensez pouvoir participer à cet essai clinique et voudriez avoir plus d’information, merci de compléter notre formulaire de contact. Vous pouvez également imprimer cette fiche et la montrer à votre équipe médicale qui vous conseillera sur l’opportunité de participer.
Avec le soutien institutionnel de :